Samedi 16 juin 2 012 : HORTVS ADONIDIS

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

 

Samedi 16 juin 2 012

 

T

RISTAN, à qui j’en ai parlé, me raillait tout à l’heure, pendant notre téléphonage, d’avoir donné à mon nouveau blogue une typographie auſſi archaïſante. Il trouve en effet que c’eſt une grande perte de temps que de changer, ligne après ligne, la conjonction et par l’eſperluette ou la plupart des s par cette ancienne graphie, qui reſſemble à celle de l’f, & dont je dois confeſſer que j’ignore ſi elle porte un nom particulier. Il me fait également remarquer, à très juſte titre, que la lecture en ligne de mon journal n’en ſera rendue que plus difficile. Mais pourquoi donc la typographie devrait-elle néceſſairement ſervir à faciliter la lecture ? Et ſi, au contraire, j’avais adopté celle-ci pour décourager les internautes importuns ou pour tromper un peu les moteurs de recherche ?

17/06/2012, 03:15 | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.