Mercredi 11 juillet 2 012 : HORTVS ADONIDIS

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

 

Mercredi 11 juillet 2 012

 

   TRISTAN me dit qu’il a été effrayé par la perſpective d’une vie trop ‘‘rangée’’. J’ai réuſſi à lui faire admettre qu’il avait peut-être été plus effrayé encore par le grand dérangement qu’impliquait pour lui une inſtallation avec moi dans la ville d’Acaris.

 

 

    Il ſemble que la police de caractères néceſſaire à l’affichage des lettrines dont ce blogue eſt déſormais agrémenté ne ſe télécharge automatiquement que ſur les trois navigateurs les moins utiliſés par mes lecteurs, ſoit : Google Chrome, Opera & Safari, dont je me permets de recommander l’utiliſation pour une lecture plus agréable de ces pages. Mais il eſt également poſſible d’inſtaller ſoi-même ſur ſon ordinateur ladite police, téléchargeable ici.


 

12/07/2012, 03:20 | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.