Mardi 28 janvier 2014 : HORTVS ADONIDIS

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mardi 28 janvier 2 014

 

Ablutions

 

A

SCAGNE m’a raconté que Tritogénie, cette tranſexuelle qui eſt ſerveuſe à la ‘‘Barricade’’ & dont il s’eſt entiché depuis peu, avait vécu à Rhodes avant de venir s’inſtaller à Pylos. Elle poſſédait là-bas une roulotte dans laquelle elle avait pour habitude de recevoir des hommes qui la payaient en échange des ſervices ſexuels qu’elle leur rendait. Mais un jour, des maquereaux étrangers (je ne ſais plus de quelle nationalité m’a dit Aſcagne) ſont venus inſtaller leurs filles, des eſclaves ſexuelles importées de leur pays, dans les rues où travaillait la Palatine (c’eſt ſon nom de guerre). Les proxénètes ont d’abord voulu faire partir cette dernière de façon pacifique, ſi je puis dire, mais celle-ci n’ayant rien voulu entendre (& on la comprend, car elle était chez elle, après tout !), ils en vinrent très vite à la manière forte en mettant tout bonnement le feu à la roulotte de Tritogénie. Ce fut la panique dans le quartier, où elle était connue de tout le monde. « Mon Dieu », criaient les gens, « ils ont tué la Palatine ! C’eſt affreux, la princeſſe Palatine a cramé dans ſa roulotte ! » Il n’en était rien, fort heureuſement. Au moment où les incendiaires détruiſaient la roulotte de Tritogénie, par chance, celle-ci ſe trouvait dans un bar-tabac où elle avait ſes habitudes. C’eſt en effet dans cet établiſſement qu’elle allait ordinairement faire ſes ablutions entre deux clients ! Mais pour ſa ſécurité, la Palatine n’eut d’autre choix que de quitter la ville dans l’heure, ſans même emporter une valiſe. Je ne ſais trop pour quelle raiſon c’eſt à Pylos qu’elle élut finalement domicile. Peut-être y avait-elle des connaiſſances. Vérité ou légende que tout cela ? Dieu ſeul le ſait, & la princeſſe Palatine !

Mis en ligne le 03.X.2014

29/01/2014, 02:40 | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Une pensée pour vous aujourd'hui.

Écrit par : Pierre | 02/11/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.