Le printemps, mon propre être... : HORTVS ADONIDIS

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le printemps, mon propre être et les beaux jeunes gens,

Tout me semble échapper, et c’est faute d’argent.

02.IV.2017

23/05/2017, 01:27 | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire